Construire une maison en bois : les essences à choisir

Pour construire une maison en bois, quelles essences de bois vous faut il choisir?

Il faut distinguer la structure, où il est préférable d’utiliser des résineux (épicéa, pin pour leur souplesse, solidité) des éléments extérieurs qui nécessiteront des essences naturellement durables comme le mélèze, le pin Douglas, le red cedar (cèdre rouge).

Les bois durs :

Les bois tels que le mélèze, le chêne et l’érable sont utilisés pour les constructions.
Le mélèze : c’est l’une des essences les plus utilisées pour sa très forte résistance et il n’a pas besoin d’être traité pour résister à la pluie, aux champignons, aux moisissures…
Le mélèze peut être également utilisé pour la décoration, les aménagements de terrasse.

Le chêne qui est lui aussi très résistant est utilisé pour les constructions, le parquet, les poutres, les charpentes, mais il est plus cher.

L’hêtre est plus fragile, il n’est donc pas en général utilisé pour la construction mais plutôt pour la décoration : parquet, menuiseries, revêtements…

Les bois tendres :

Le pin, très résistant et qui est courant dans les forêts françaises est très souvent utilisé pour le bardage comme pour la structure. Mais le pin résiste mal à l’eau il faut donc le traiter en conséquence.

Le cèdre (red cedar) résiste bien aux intempéries, c’est pourquoi on l’utilise souvent pour les bardages et les lambris.

L’épicéa est léger et robuste à la fois mais il craint l’eau, l’humidité il doit donc lui aussi être traité. Cependant ses qualités font qu’il est souvent utilisé dans les constructions de maisons en bois.

Les bois exotiques – à éviter :

Il est préférable d’utiliser des bois qui soient issus de cultures raisonnées dans nos régions plutôt que de s’orienter vers des bois plus exotiques au risque de cautionner des régimes dictatoriaux ou des états qui encouragent une déforestation sauvage et dévastatrice pour l’environnement.

Mieux vaut donc s’adresser à des scieries locales et vérifier l’origine des bois grâce notamment aux labels FSC ou PEFC.
La certification PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières), adoptée par plus de trente pays à ce jour, donne l’assurance qu’un produit, un service, une procédure ont été réalisé selon des standards définis. La certification forestière permet de vérifier si la forêt a été gérée selon ces standards définis.

D’autant qu’une fois traitées, beaucoup d’essences françaises ou européennes offrent une résistance comparable à celles des bois exotiques.

Tags: , ,

Laisser un commentaire (Pas de commentaires so far)

The comments are closed.

No comments yet